L'Art perfo à travers la récupération
 
 
15Janvier 2007                    

Les chemins de la vie nous amène  parfois dans des directions insoupçonnés…

Un jour on veut  la stabilité, l'amour, l'argent ,des enfants,des amis et du plaisir…le beurre et l'argent du beurre…

 Mais dans la vrai vie , ça ce passe rarement comme dans un compte de fée, il faut faire des choix et surfer sur les vagues que la vie nous apporte…

Je l'avoue, je suis un marginal aux yeux de la société…car elle dicte des critères qui ne sont pas nécessairement les miens…j'aime la liberté,performer dans diverses disciplines comme les sports et les arts…pas payant vous me direz….absolument!  mais très valorisant ….

Dans un  de mes choix de vie  il y a quelques années, j'ai choisi de faire de l'art à travers la récupération sachant très bien que ce ne serait pas facile de percer dans un domaine si pointu…

Avec le recul, j'avais totalement raison….tout au plus, la chose suscite de l'intérêt , une sorte de curiosité pour divertir le public en général…

Mais le coté créatif lui ,apporte beaucoup de satisfaction, il y a bien sûr les contraintes au niveau des matériaux mais il y a le coté défiant qui pousse à se surpasser pour en arriver à l'objectif visé…et ça, c'est la rançon ….la satisfaction de l'objectif atteint…

Mon coté Yin (Sports) cohabite enfin avec mon coté yang (Arts ) à travers mes dernières réalisations…

                                                                                 La performance et la récupération

 Début janvier 2008, je suis assis dans mon atelier, j'ai plein d'idées dans la tête….je sens que c'est l'heure des choix ….un peu comme dans la chanson de Plastic Bertrand :  Stop  ou  encore! Sauf que dans mon cas il faut que j'y rajoute un couplet…je me met à fredonner :

                                            55 ans …qu'est-ce que j'fais …qu'est-ce que j'fais…je m'arrête ou j'continu ?

 La création m'appel mais quelle  direction prendre cette fois-ci…

Je regarde dehors…il vente  25 à 30 kmh .. j'ai des palpitations, je me vois filer à vive allure en ski traction ou en buggy à ski , mais je suis dans mon atelier  pour y travailler ou du moins pour faire quelque chose …mais quoi ! 

J'ai des boites remplis de pièces de voitures sports qui attendent d'être transformées en quelque chose d'autre …

J'ai des tubes d'acier de différentes dimensions que j'ai acheté pour une bouché de pain et qui pourraient…

et qui pourraient….ummmmm…..ouais…ouais….intéressant  cette image qui viens de me traverser l'esprit, un nouveau buggy peut-être?

Après ma chaise longue qui ce voulait un clin d'œil au cerf-voliste terrestre, peut-être quelque chose de plus sérieux….plus…performant?

Les palpitations que j'avais il y a quelques minutes font place  à plein d'idées plus farfelus les unes que les autres …un buggy  qui descendrait plus d'une formule un que d'une brouette comme la majeure partie de ceux déjà existant…mmmm…ouais..intéressant!

Bien sûr mes buggys précédents B#1 et B#2 étaient tirés de vieilles carcasses de delta planes mais n'avaient pas comme objectifs de battre des records de performance…tout au plus des études de style intéressantes 
 
         
 

B#3(La chaise) et B#4(Chariot/skis/roues pour enfants) étaient des conceptions pour le moins amusantes et  farfelus…

(Je me suis permis quand même d'atteindre 67 kmh avec cette chaise!)
 
    
     

Alors dans quelles directions aller et quel objectif devrais-je me fixer pour le prochain ?

Papier et crayon sur le bord de l'établi, j'ai commencé à énumérer ce que j'aimais et ce que je n'aimais pas sur les engins que j'avais vu un peu partout y compris sur le net…

La journée a passé d'un trait et une liste de critères était griffonnée devant moi, j'allais construire un prototype et privilégier la performance, la stabilité, le confort, l'esthétique et la récupération, tout en essayant de faire les choses autrement..… ne restait plus qu'à passer en mode exécution…

Plusieurs heures et même plusieurs jours ont été nécessaire  pour nettoyer , sabler et décaper au jet de sable  tout ces tubes qui ont servis  à faire les structures,toutes les plaques d'acier ont été récupéré et découpé à partir de pièces de tables en acier elles aussi récupérées.
 
Bien sûr il a fallu acheter les roues , les boulons,le téflon,les amortisseurs,les roulements et le tissus,même la peinture à été récupéré à partir d'un autre projet…

Après quelques jours de fabrication,je me suis dit que ce serait peut-être intéressant de faire 2 protos…2 études de style différentes…2 buggys ? bof au point ou j'en étais.. pourquoi pas!

J'avais assez de matériel de base et ça me permettrais d'explorer 2 directions à la fois…

Un buggy tout usage et un super buggy avec suspensions et freins à disque pour aller vite…très vite!

Alors 2 noms de code :  B#5 pour le 1er qui serait suspenté et en tube carré et B#6 pour le 2ème qui serait plus poussé avec suspensions ajustables, freins à disque à l'arrière et structure en tube rond.
 
Plus la conception des protos avançait,plus mes antécédents en matières de mise au point de motos de course, de conception ,de construction d'ultra léger et de restauration de voitures sports ce mélangeaient à mon instinct…

Mais jusqu'ou pourrais-je aller avec si peu de budget et d'outillage spécialisé ?

Quel compromis seraient acceptable pour en arrivé aux objectifs visés?
 
Après quelques jours de réflexion  , je décide d'avancer quand même quitte à m'endetter un peu pour ne pas avoir à compromettre l'intégrité de ma vision première…
 
Les heures les jours et les mois ont passés, (au total 80 hrs pour le B#5 et 165 hrs pour le B#6) les étapes de conception, fabrication et de finitions sont terminées, les noms de code ont fait place à des noms personnalisés :
 
Le B#5, par son allure, sa couleur et ses particularités est devenu le Fantôme
 
Le B#6, pour ses innovations et pour ses objectifs à atteindre s'appel  l'Express
 
    
 
 
 
Le B#7, surprise! un 3ême buggy est né en 20 hrs!  Le LR pour ma fille de 10 ans Léa Rose.
 
   
 
................................................................................................................................................................
 
18/08/2011
 
Sortie directement de l'atelier Passions mobiles après 45 heures intenses :
Le B#7 (Nom de code du 7ème buggy)
Une bête qui fait 120 lbs(54.5Kg) , conçu pour foncer sur les plages et les dunes de sables.
Construction robuste tout acier avec un empattement de 60 po.(180mm)
Les testes débutent les 26-27-28 août 2011
À suivre!
   
30 Août 2011
 
Excellent buggy très robuste et stable, il a démontré ses qualités lors de la rencontre sur les plages
de Longue Rive sur la côte nord du Québec les 27 et 28 Août .
Le meilleur est à suivre!
Gab
......................................................................................................................................................................................
04 Juin 2012
 
 Un projet un peu farfelu qui m'est passé par la tête une semaine avant l'événement de St Honoré.

Ça ne me tentais pas de laisser aller les enfants avec leur buggys sur la piste avec quelques riders qui n'ont pas encore appris à garder leur droite....

Bref j'avais toujours l'espèce de brancard qui m'a servi sur roues et sur skis à les amener avec moi ces 6 dernières années.

Cependant ça n'enchantait pas personne cette année,alors après discussion, je leur ai proposé quelque chose de nouveau.

La toile de leur trempoline étant devenu un peu trop usée à mon goût, je leur ai dit que je pourrais peut-être faire quelque chose pour St Honoré avec la structure...

Ça faisait déjà un bout de temps que je regardais ce paquet de beau tubes avec leurs belles courbes et leurs diamètres intéressants!

Alors sans dire un mot à personne, j'en ai aligné quelques un au sol dans mon atelier et dans un blitz temporel la structure centrale était montée.

Tout le monde sait que ce qui coûte cher sur un buggy ,ce sont les roues,la fourche et le siège,

alors en me servant du devant et de l'arrière de mon précédant buggy ''L'ombre jaune'',je venais de sauver pas mal de temps et d'argent pour avoir un 2 dans 1 assez particulier!

Adapter le tout fût un pet pour moi...en quelques heures, j'étais assis dedans et commençais à rigoler en pensant aux enfants et surtout à ma blonde qui ne savait pas qu'elle allait participer cette année en embarquant à bord!

J'avais déjà quelques sièges de mes autres buggys mais il m'en manquais un que j'ai trouvé usagé grâce à mon ami FMF

(Qui ne savait pas pourquoi j'avais besoin d'un siège encore cet année...)

Avec un devant et un derrière jaune, l'engin me faisait pensé à un taxi New Yorkais...alors plutôt qu'un Yellow cab je me suis dit que ce serait cool que ce soit un ''Yellow Gab''

Alors voilà comment est né ce projet rigolo pour le moins inusité!

Le compte rendu sur la piste.....à venir plus tard.
 
 
 
18 Juin 2012
 

Compte rendu du Yellow Gab:

Plus facile de construire cet engin que de prédire son comportement … la rigidité de la structure ne m’inquiétait pas même avec quelques poids lourd à bord. Je savais déjà qu’avec ce genre de pneus, la largeur et le poids  de l’essieu arrière, l’adhérence ne serait pas un problème. Cependant, la plus grosse interrogation que j’avais, c’était l’inertie de cette masse en mouvement lancé à grande vitesse et ce avec 4 personnes à bord… Comment ralentir ce taxi et faire des virages efficaces et sécuritaires…

Alors il ne restait qu’à l’essayer ce qui fût fait le samedi matin de la rencontre sur la piste d’un kilomètre de l’aéroport de St honoré.

D’abord en solo par vent léger avec une Smart 12.5m , les premiers bords me semblaient très rassurants et le rayon de braquage malgré la longueur de l’engin, très efficace. Le temps était venu d’embarquer à bord mes 2 enfants de 12 et 14 ans car leur poids combinés me semblait idéal pour la prochaine étape compte tenu que les vents n’étaient pas trop forts.

Après une dizaine de minutes, il y avait déjà plusieurs personnes qui faisaient du pouce  pour avoir leur petit tour dans le grand jaune!

Je prenais de plus en plus d’assurance et de plaisir à piloter ce monstre même  si mes chaussures commençaient à sentir le chauffé!

La longueur de l’engin procurait une stabilité remarquable  autant en ligne droite qu’en virage tout ça dans un confort plus que satisfaisant.

Restait maintenant après plusieurs balades de taxi à passer aux choses sérieuses et à faire l’essai avec 2… 3 et 4 ailes!

À deux ailes la synchro s’est fait en quelques minutes, même en virage les manœuvres étaient plutôt faciles et le plaisir du pilotage à deux était partagé par ceux qui l’on essayé.

À 3 pilotes, ça se compliquait un peu, tout d’abord, la synchro plus difficile en raison des vents de plus en plus instables et la proximité des pilotes à bord se faisait sentir, mais bon on a fait avec…

À 4 pilotes, ouf!

  Déjà l’embarquement à bord fût compliqué par les vents instables et plusieurs autres buggyistes qui ne nous laissaient pas de chance. On a dû s’y reprendre à quelques reprises avant de stabiliser le tout pour un départ réussi, mais quelle rigolade! Un coup parti tout était cool, avec 4 Smart 4.5m et 4 bons pilotes la vitesse en ligne droite était bonne avec un max  atteint de 36.4kmh compte tenu d'un vent faiblard et instable.

De toute façon, ce n’est que partie remise car je suis sûr qu’avec de bonnes conditions, l’expérience 4x4 sera à la hauteur de mes attentes….

Gab  



........................................................................................................................................................................................................
 
 
Voici  le lien vidéo d'un incident qui m'est arrivé lors d'une compétition de vitesse en Buggy/ Traction à  ''St Honoré dans l'vent'' le 21juin 2009.
Heureusement, j'avais mon vieux suit de cuir de mes bonnes années moto, car à plus de 60 kmh sur une piste d'aéroport... l'asphalte ça chauffe!
 
 
 
 
Un autre petit lien qui donne un aperçu de l'événement ''St Honoré dans l'vent'' édition 2009 :
 
 
 
 
Décidément, le cerf-volant de traction, ça déplace de l'air!!
 
Voici un lien pour voir quelques photos de Buggys en action: Photos Buggy

 

 
                                                       
 
 
 
 
 
 
 
 
www.passionsmobiles.com
 
 
 
Site Web fabriqué avec l'outil de création de site web rvSitebuilder | Hébergement de site Web par DesMondes.com